Tous mes sites de niche ont amélioré leurs PageRanks

Mise à jour : PageRankCette nuit, Google a fait une mise à jour des PageRanks (le PageRank n’est qu’un indicateur parmi d’autres dans l’algorithme qui permet de classer les pages du Web dans les résultats de recherche de Google). La précédente mise à jour datait de début août 2012.

J’ai constaté avec joie que la majorité de mes sites ont atteint un PageRank de 2 (venant d’une valeur de 1 ou même 0). Un de mes sites a même reçu un PageRank de 3 (qui se note PR3).

Il faut néanmoins relativiser car le PageRank n’est en rien le reflet des revenus générés par un site. C’est une valeur utilisée par beaucoup pour estimer la valeur d’un site, par exemple : acheter un nom de domaine ayant un PageRank de 3 coûte environ 50 à 60€.

Un des critères essentiels dans la recherche d’un mot clé (profitable) est qu’il existe des sites faciles à surpasser sur la première page de Google. Les PageRanks des sites donnent une bonne indication : si parmi les 10 premiers sites, au moins deux ont un PageRank inférieur ou égal à 1 alors c’est un très bon début.

Il est en effet assez aisé d’obtenir un PageRank de 2 en moins de trois mois.

Comment atteindre un PageRank de 2 ?

La règle est qu’il faut obtenir au moins un lien venant d’une page ayant un PR4, ou encore quatre ou cinq liens venant de quatre ou cinq sites différents ayant un PR3.

PageRankUne solution rapide est donc de construire ces liens soi même, c’est ce que j’ai fait. Entre août et octobre 2012, j’ai construit un réseau personnel de 14 sites (un PR4, trois PR3 et dix PR2) sur lesquels j’ai placé des liens vers mes sites de niche. Les résultats ont donc été rapides car non seulement mes niches ont un PR2 mais surtout elles sont toutes sur la première page de Google (9 de mes 14 niches sont numéro un dans Google).

Vous avez donc bien compté, j’ai 14 sites de niche et 14 sites pour mon réseau personnel soit 28 sites à gérer au total.

Si vous êtes intéressé, je compte ouvrir mon réseau de sites aux constructeurs de sites de niche.

Gagner 1100 euros par mois avec AdSense

Niche sur InternetParmi toutes les façons de générer un revenu grâce à Internet, j’ai choisi AdSense et les sites de niche. Ayant commencé il y a tout juste un an, je gagne actuellement 1100 € par mois avec 13 petits sites. Ce revenu est uniquement généré via Google AdSense.

Le début a été très modeste puisque le tout premier gain mensuel (septembre 2011) était de seulement 6,32 € avec deux sites. Au cours de l’année écoulée j’ai consacré l’équivalent de 4 à 5 heures par semaine à la découverte de cette nouvelle source de revenu, puis à la recherche des niches et à la construction des sites. L’apprentissage a pris du temps et l’expérience me permet maintenant de créer un site complet (c’est-à-dire avec un contenu de base) en 2 heures environ.

En ce qui me concerne, l’essentiel du travail consiste maintenant à rechercher des niches sur Internet. Fondamentalement, il s’agit de construire des sites fortement associés à des mots clés profitables. Le but est de réussir à placer facilement le site de niche au sommet de la première page Google pour ce mot clé.

Google AdSenseUn mot clé profitable répond à plusieurs critères :

  • il est utilisé dans les recherches Google au moins 1000 fois par mois
  • il a une forte concurrence entre les annonceurs publicitaires
  • il génère un coût par click d’au moins 1 €
  • la première page de résultats Google contient des sites peu optimisés pour ce mot clé (c’est-à-dire qu’il est possible de placer le nouveau site de niche en haut de cette première page Google)

D’expérience, avec ces critères, un site peut vous rapporter de 10€/mois à 400€/mois via AdSense. Un site de niche créé nécessite très peu de maintenance, il génère donc un revenu passif et vous pouvez passer à la création du site suivant. Il n’y a pas de limite, si ce n’est votre capacité à trouver les mots clés profitables.

Le choix du mot clé est essentiel, il est par exemple inutile d’aller chasser dans les mots clés relatifs aux assurances. Bien qu’un click AdSense rapporte plusieurs euros, il n’est pas raisonnable d’espérer se retrouver numéro un dans Google pour ces mots clés.

Côté coût, un site représente une dépense d’environ 10€ par an pour le nom de domaine. Pour l’hébergement, il faut compter environ 4€/mois, et ce, pour un nombre illimité de sites.

Mon bilan financier est donc simple : 1100 €/mois de revenu AdSense pour 13 sites qui me coutent environ 15€/mois.

Le processus de création d’un site générant du revenu via AdSense se résume comme suit :

  1. trouver un mot clé profitable via les outils Google (entre autre le générateur de mots clés de Google Adwords)
  2. enregistrer le nom de domaine lié au mot clé (de préférence un nom en « .com »)
  3. héberger le site, puis installer WordPress et ses extensions adéquates
  4. alimenter le nouveau site avec du contenu de qualité en rapport avec le mot clé
  5. promouvoir le site (entre autres choses, à l’aide de liens venant d’autres sites bien cotés par Google)

Après avoir mis en ligne votre niche sur Internet, la patience est de rigueur, il faut attendre environ 3 mois pour découvrir si Google apprécie vraiment votre site et le met en première place. Pendant ce temps vous devez promouvoir votre site de façon ordonnée et éthique.

Pour plus de détails sur le processus de création de niches sur Internet et pour plus d’informations sur les outils utiles découvrez le site « niche sur Internet.com »

Ce billet participe à l’évènement inter-blogueurs ”Comment commencer à gagner de l’argent sur Internet” organisé par le blog Blogueur Pro . Si vous avez apprécié ce billet, vous pouvez cliquer sur ce lien : j’aime cet article !

Partager cet article sur Twitter :